Site Loader
Abattage d’un mur

En rénovation, il n’est pas parfois aisé de réaliser ou de simplement laisser ses imaginations courir à cause de la difficulté qu’implique l’architecture. C’est forcément le cas lorsqu’il s’agit d’un mur porteur. La plupart du temps, c’est une opération suggérée si l’on veut agencer carrément l’intérieur ou l’extérieur d’une maison existante. Or, à cause de ses rôles, le mur, ou particulièrement son abattage mérite une étude technique profonde laquelle ne sera pas forcément à la hauteur d’un bricoleur.

Le crucial : savoir la caractéristique d’un mur porteur

Un mur porteur soutient la charge de la maison, son abattage peut conduire à un effondrement s’il est mal réalisé. Justement, entreprise de rénovation Np concept propose de vous accompagner dans toutes ces démarches ou des éventuels travaux de rénovation. Par ailleurs, un mur porteur n’est pas tellement difficile à reconnaitre. En apparence, il présente les mêmes aspects qu’un mur normal ou celle de séparation, c’est au niveau de l’épaisseur que la différence est ressentie. Plus solide, sa largeur ou épaisseur dépasse celle d’un mur normal qui est de 15 cm. Un autre bon indicateur c’est qu’il forme une perpendiculaire avec les poutres du toit !

L’impératif : passer par un pro

L’abattage d’un mur porteur doit être laissé au soin d’un professionnel. Il s’agit d’une technique impliquant des tâches échelonnées. En premier, il n’est pas tellement évident de l’abattre tout de suite, mais de la sécuriser. Le professionnel pose alors des poutres métalliques de chaque côté du mur et d’autres en fonction de la longueur de celle-ci. L’abattage se fait alors en creusant au milieu de chaque section tout en évitant de commencer depuis les angles. Plus précisément, procéder en fonction de la raison d’abattage. S’il est destiné à une ouverture de 0.80m*1, les étais s’appuyant sur des poutrelles métalliques s’assureront de la charge entre le sol et le plafond. En revanche, pour une qui dépasse les 2m50, il faut prévoir deux poutres fixées l’une à l’autre pour supporter l’ensemble de la charge. Et au-delà duquel il faut réaliser entièrement des poutrelles.

A ne pas oublier : les démarches administratives

Chez un cas de copropriété, un mur porteur peut être relié à des architectures voisines. Sur ce, le propriétaire est tenu d’informer ses pairs et de constituer un devis afin de les prévenir des éventuels empiètements et les dérangements occasionnés. En outre, chez une maison individuelle, s’acquérir d’une déclaration de travaux au préalable est requis. C’est une démarche qui se réalise à la mairie. Si les actions d’abattage de mur porteur sont toutefois incluses dans un projet de rénovation en vue d’une extension, surtout d’une surface habitable, il faut prendre conseil auprès de la mairie. Un tel projet mentionne souvent la nécessité d’un permis de construire. Par la suite, le choix de la professionnelle ou d’une entreprise de démolition est capital. C’est celui qui garantira à la fois la sécurité de votre bâti et vous acquitte d’une exposition inutile à un effondrement.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *