Site Loader
fondation

Avoir de bonnes fondations est le garant d’une construction solide et durable. Elles assurent la stabilité et le maintien de la maison, et doivent surtout être très solides afin de supporter le poids de toute la construction dessus. Même si vous n’allez pas effectuer les travaux vous-mêmes, il est nécessaire de posséder quelques notions de base sur cet élément important de la construction.

L’étude du terrain, une condition sine qua non

Savoir si votre terrain est constructible ou non est la première chose à faire. Évaluation des risques de séisme, d’affaissement et la présence ou non d’eau dans le sol. Le terrain subit un véritable contrôle avant de pouvoir y poser la première pierre. Vous devez par exemple vérifier si aucun déchet industriel n’y a été enfoui.

Tout comme si le sol ne regorge pas de minéraux potentiellement nocifs (uranium, radon…). Si tous les voyants sont aux verts, le terrain sera déclaré comme constructible et vous pouvez y commencer vos travaux. Pour avoir de bonnes fondations, la recette est simple : du sable, du liant, du ciment, du gravier et de l’eau.

La nature des fondations change selon le sol

En effet, c’est le type de sol qui va dicter le choix du type de fondation. clcorporate.be peut vous guider dans vos choix. Par exemple, les fondations superficielles sont destinées aux terrains disposant de très bonne caractéristique. Ces fondations sont peu profondes, et se destinent à recevoir des constructions légères. Une variante, c’est la fondation superficielle sur surface complète. Si vous prévoyez des travaux de rénovations ou d’extensions, c’est le type de fondation qu’il vous faut.

La fondation semi-profonde atteint facilement les 2 à 5 mètres de profondeur. Elle convient très bien à la construction d’un bâtiment ou d’une maison à étage. Pour les grands édifices, il sera question de fondations profondes. Ce type de fondation peut aller au-delà des 7m de profondeur.

Quel type de béton pour les fondations ?

Selon la nature et le résultat de l’étude du sol, vous aurez en votre possession les données sur les exigences de votre terrain. En fonction de ces données, il y aura un type de béton adapté à chaque nature du terrain.

Le béton courant

C’est le béton que l’on retrouve le plus souvent sur tous les chantiers. Son atout c’est un prix abordable, et vous tirerez tout son potentiel sur des terrains sans aucunes exigences particulières.

Le béton hydrofuge

Du béton adapté pour les sols situé dans une zone humide. Si le terrain présente de nombreuses veines d’eau, ce béton permet d’éviter les problèmes de remontées d’humidité grâce à une augmentation de sa perméabilité.

Le béton fibré

Du béton qui comportera des polymères et des fibres en métal. Ces éléments vont émailler la structure des fondations.

Combien va couter les fondations ?

Comme son nom l’indique, les fondations constituent la base de toute votre construction. La fondation est le garant de l’équilibre et de la solidité de la construction. Dans le cas d’une fondation profonde, la facture vous reviendra à environ 200€/m3. Prix hors taxe avec la pose comprise. Pour une fondation superficielle, prévoir un budget de 100 à 180€/m3 serait aviser.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *