Site Loader
nettoyage poele à bois

Généralement en fonte, les vieux poêles à bois sont à la fois solides, résistants et esthétiques. Ils rehaussent tous les intérieurs. Tout comme les équipements de production de chaleur, le poêle à bois requiert un entretien régulier. Voici quelques étapes pour rénover un chauffage en bois.

Nettoyer le poêle en bois

Il faut d’abord nettoyer toutes les surfaces du poêle avec une brosse métallique. Celle-ci permet d’enlever les impuretés et la rouille dans les recoins et les moulures. Il ne faut pas hésiter à frotter énergiquement partout. De plus, on n’épargne pas les parties internes, car on ne risque pas de les abîmer. À l’aide d’une paille de fer, on décape les zones inaccessibles telles que la poignée du couvercle.

On doit ôter systématiquement la rouille pour ne pas poursuivre le travail de l’oxydation. Il faut aussi dépoussiérer totalement le poêle avec un chiffon humide ou un aspirateur. Il en est de même pour la partie interne de l’appareil. On applique ensuite un décapant gel en utilisant un pinceau. Il s’avère plus pratique de se servir de ce type de produit qui ne coule pas. On doit attendre quelques minutes pour que le produit agisse.

Le produit nettoie les marques de rouille en profondeur.

Placer les équipements de tuyauterie et la chaise de base

Avant de choisir un poêle à bois moderne, il faut d’abord connaître les dimensions des tuyaux qui vont s’encastrer sur ce poêle. Pour cela, on mesure la hauteur et le diamètre de l’orifice de sortie des fumées. On doit ensuite insérer l’élément de vidange des tuyaux. Cela s’effectue sur une plaque métallique carrée. Celle-ci doit s’adapter à la chaise de base de la tuyauterie. De nombreux fabricants proposent actuellement des tuyaux de poêle traditionnels incluant les accessoires indispensables.

On ne peut pas intégrer ces tuyaux à tous les intérieurs. De ce fait, il faut privilégier leur aspect « rétro » comme élément décoratif. On visse ensuite le bouchon de vidange. Ce dernier permet de récupérer les pertes et la suie de combustion. Ces déchets peuvent obstruer facilement les tuyaux d’évacuation. Lorsque le poêle fonctionne, il faut retirer régulièrement ce bouchon pour évacuer les déchets.

Avec des boulons et des écrous, on fixe la plaque soutenant l’équipement de vidange.

Déposer et fixer le poêle à bois

L’élément droit (qui relie au plafond) reçoit le premier élément de la tuyauterie. Cette dernière adopte plusieurs contours en fonction de la configuration des lieux. Il y a des éléments en coude rendant réalisables tous les montages. Les tuyaux chauffent lorsque le poêle marche. De ce fait, ils ne doivent pas être en contact avec des produits inflammables. Il faut que chaque élément soit convenablement monté.

Il faut les fixer parfaitement en mettant un collier à fermer par vissage. À noter que les fabricants fournissent les colliers avec la tuyauterie. Grâce à cette fixation, le montage sera solide pour résister efficacement aux chocs. Le manchon de sortie doit être ensuite mis en place dans le T de la tuyauterie. Cependant, le poêle chauffe simultanément avec sa base métallique. Cela n’est pas dangereux si le poêle se place sur un sol bétonné du carrelage.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *